fbpx
 

MERVEILLEUSE RHODIOLA, UNE PLANTE AUX BIENFAITS RECONNUS DEPUIS LA NUIT DES TEMPS !

 

La Rhodiola Rosea est une plante médicinale aux pouvoirs extraordinaires qui pousse dans des régions très froides. On la retrouve notamment dans les hautes montagnes de Norvège, Islande, Suède et Russie mais aussi dans les Alpes, les Pyrénées et les Vosges. Son histoire est très ancienne. On utilisait déjà la « Racine de Rose » chez les grecs anciens pour soigner, entre autre, les maux de tête. Les vikings la consommaient en abondance pour augmenter leur force et leur endurance. Les empereurs chinois ont lancé de nombreuses expéditions en Sibérie pour l’ajouter à leurs préparations médicinales.  Les Inuits l’utilisent depuis des millénaires dans leur pharmacopée mais également en cuisine.Rhodiola rosea et ses bienfaits

Un peu tombée dans l’oubli au fil de siècles dans nos contrées occidentales, ce sont les russes qui, à l’époque de la Guerre Froide, ont commencé des recherches dans le but de rendre leurs troupes plus fortes et résistantes face aux grands froids, stress, manque de sommeil, épuisement… Ce sont les premiers à parler de « plante adaptogène » (concept  attribué au scientifique russe Nicolaï Lazarev en 1947).

 

UNE PLANTE ADAPTOGENE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

 

  • Elle permet d’accroître la capacité naturelle du corps à réagir face au stress qui l’affecte, qu’il soit physique, chimique ou biologique,
  • Elle a une action normalisatrice : elle diminue ou prévient les déséquilibres liés à un stress ou une pathologie,
  • Elle présente une totale innocuité : elle ne crée pas de perturbation dans le fonctionnement normal de l’organisme.

Mais ce qui est extraordinaire avec ce type de plante c’est que, justement, elle « équilibre » votre organisme dans un sens comme dans l’autre, selon votre besoin. Par exemple, si vous avez besoin d’énergie, êtes fatigué, elle va augmenter votre tonus. Mais si, à contrario, vous êtes plutôt hyperactif, elle va aider votre organisme à se calmer ! Si vous avez une tension artérielle un peu élevée, la plante adaptogène la fera baisser et si elle est trop basse, elle permettra de l’augmenter…

Une plante adaptogène n’agit pas directement sur une pathologie (elle a un effet non spécifique) mais travaille en synergie sur les 3 principaux systèmes de notre organisme : nerveux, hormonal et immunitaire. Elle veille à équilibrer et maintenir en bonne santé le corps humain et à harmoniser autant les fonctions corporelles que psychiques.

 

LES PRINCIPAUX BIENFAITS DE LA RHODIOLA ROSEA

 

Tout d’abord, il faut noter que que la rhodiola comprend pas moins de 90 à 200 variétés mais que celle qui est la plus riche en principes actifs est la Rhodiola Rosea. En effet, elle est composée de rosavine et salidroside (ses principaux agents actifs) mais également de flavonoïdes, 17 acides aminés, de nombreux minéraux et vitamines, tanins, des antioxydants exceptionnels !

La Rhodiola Rosea est principalement recommandée pour :

 

1 – Toutes les situations de stress :

Stress émotionnel (rapports conflictuels, environnement agressif que ce soit sur le plan privé ou professionnel). Mais aussi stress physique (altitude, manque d’oxygène, froid intense, décalage horaire…). Or nous savons que 80% des maladies dites de civilisation sont souvent à l’origine d’un stress mal géré (maladies cardiovasculaires, diabète, cancer, hypertension, allergies…).
Cependant, si le stress est un « système d’alarme » qui a permis à l’Homme de survivre depuis des millénaires, il est en train de le « détruire » car le stress épuise ses réserves et ce dernier a de moins en moins les capacités de résister !
En cela, la rhodiola vous permet de mieux faire face à cet état, d’être plus apte à gérer le stress et ainsi préserver vos ressources (hormonales, nerveuses et immunitaires).

Rhodiola et le lâcher-prise face au stress

2 – Les états dépressifs :

Il peut y avoir plusieurs causes à la déprime ou la dépression mais un stress en est souvent à l’origine. Et, il y a un neurotransmetteur qui est fortement lié à tout syndrome dépressif : la sérotonine qui est impliquée entre autre dans la régulation du cycle veille/sommeil, de la douleur, des comportements agressifs  et de l’anxiété. C’est là que notre rhodiola intervient ! En effet, elle empêche la chute du taux de sérotonine, voir même, augmenterait ce taux de 30% ! Mais bien plus que cela, elle permet à l’organisme de mieux la gérer. Contrairement aux anti-dépresseurs, la rhodiola ne provoque aucune accoutumance, aucune perte d’énergie ou d’attention et aucun effet secondaire !

3 – Une amélioration de la perte de poids et de la combustion des graisses :

La rhodiola a le pouvoir d’activer la lipase (une enzyme produite par le pancréas qui a le pouvoir de casser les molécules de graisse : c’est ce que l’on appelle la lipolyse). Cette stimulation entraîne la dégradation des graisses stockées dans les tissus adipeux. Comme le montrent certaines études, la rhodiola permet d’obtenir jusqu’à 9% d’élimination de graisse en plus sans activité physique particulière et ce bonus peut aller jusqu’à 72% si l’on pratique une activité modérée associée à une alimentation saine.

4 – La mémoire, concentration, apprentissage… les fonctions cognitives :

Concentration, mémoire, raisonnement, langage, prise de décision… Mise en lumière par des essais cliniques, la rhodiola augmente la qualité de transmission au niveau des synapses (connexion entre 2 neurones) et favorise donc la mémoire. Elle pourrait également prévenir les maladies neuro-végétatives ou neuro-dégénératives liées à un déséquilibre du système nerveux central telles qu’Alzheimer, Parkinson, fibromyalgie, sclérose en plaque, syndrome de fatigue chronique…

5 – Une action anti-âge :

Outre le fait que la gestion du stress aide notre corps à vieillir moins vite en étant plus serein, la rhodiola est riche en antioxydants de par sa teneur importante en flavonoïdes. Les antioxydants empêchent, je le rappelle, l’oxydation des cellules et la libération des radicaux libres responsables de l’altération des cellules et entraînant ainsi le vieillissement de celles-ci. Mais encore plus important, elle soutient la production d’ATP (adénosine triphosphate), bien connue des sportifs, puisqu’elle est la principale source d’énergie des fonctions musculaires mais également cellulaires. La rhodiola prévient donc le vieillissement au cœur même de l’organisme !

6 – Une meilleure santé du système cardiovasculaire :

On sait que notre cœur est très sensible aux différents facteurs de stress. Or la rhodiola a des effets très bénéfiques sur l’arythmie ainsi que sur les palpitations cardiaques. De ce fait, elle soutient, renforce et normalise le rythme cardiaque. Elle aide également à réguler la pression sanguine et peut être d’un grand intérêt pour les personnes souffrant d’hypertension.

7 – Une augmentation des performances sportives : 

C’est la plante des sports où l’on doit se dépasser (ex. triathlon, decatriatlon, sports extrêmes…) ! Celles des sports où l’on puise au plus profond de ses ressources tant physiques que mentales. Elle est très intéressante aussi bien dans les phases d’entrainement qu’au cours de la compétition pour celui qui veut obtenir des performances croissantes : en améliorant la synthèse de l’ATP, la rhodiola reconstitue efficacement l’approvisionnement en énergie du corps, cette énergie étant elle-même augmentée en réponse à l’effort. Elle convient particulièrement aux sports d’endurance. De plus, elle améliore aussi la récupération !

8 – Une amélioration de la qualité du sommeil :

Durant des périodes de stress important, le corps provoque des pics de cortisol (l’hormone du stress) et celui-ci entraîne souvent des insomnies et une fatigue importante au réveil ! La rhodiola a pour effet de réduire le cortisol et permet un sommeil profond et réparateur.

Bien évidemment, cette liste n’est pas exhaustive et on lui prête bien d’autres propriétés : elle corrige l’hypoxie (le manque d’oxygène distribué par le sang dans les tissus),  renforce l’activité du système immunitaire en activant la production des cellules NK (Natural Killers… lymphocytes jouant un rôle important dans la réponse immunitaire). La rhodiola protège le système hépatique,  elle présente également des vertus anti-mutagènes en favorisant les mécanismes réparateurs de l’ADN (des études sont en cours pour confirmer cette découverte), une meilleure libido aussi bien chez l’homme que chez la femme, aide aux sevrages divers (tabac, alcool, drogues)…

 

BIEN CHOISIR SA RHODIOLA

 

Actuellement, on se procure assez facilement de la rhodiola que ce soit en pharmacie ou parapharmacie et auprès de la plupart des marchands de compléments alimentaires. Cependant, toutes les rhodiolas (et surtout les processus de fabrication) ne se valent pas !

Tout d’abord, on la trouve sous 2 formes :

. L’extrait :

Son seul intérêt est d’apporter une garantie des teneurs en principes actifs (principalement rosavine et salidroside) : Des molécules de son rhizome sont concentrées par un procédé physique ou chimique mais on supprime, par la même, l’équilibre naturel de la plante ainsi que certaines molécules qui peuvent avoir un « rôle » dans les effets bénéfiques de la rhodiola.

. Le totum :

Il allie le pouvoir des principes actifs aux autres molécules complexes de la rodhiola dont l’effet synergique n’est pas à négliger dans le cadre de ses multiples vertus. Son rhizome est récolté, séché et mis en poudre sans avoir enlevé volontairement d’autres constituants que de l’eau : l’ensemble des composantes de la plante est conservé sous sa forme naturelle.

Bien évidemment, votre choix doit se porter sur des produits évitant au maximum les excipients et autres conservateurs que l’on retrouve même dans des produits vendus en pharmacie. Il doit présenter un minimum de 3% de rosavine et 1% de salidroside. Il faut également vérifier que la plante n’a pas été irradiée, procédé qui vise à détruire germes et bactéries,  mais qui détruit aussi, malheureusement, une bonne partie des principes actifs !

 

POSOLOGIE – CONTRE-INDICATIONS – EFFETS SECONDAIRES

 

Posologie :

La prise recommandée le plus Rhodiola et infusionscouramment est de 350 à 700 mg/jour (soit en règle générale 1 à 2 gélules) le matin de préférence ou le midi. 30 mn avant le repas. Ne pas prendre le soir car son effet stimulant peu empêcher le sommeil. Chacun adaptera ses prises en fonction de son mode de vie et des réactions de son organisme.
Il est souvent conseillé de faire une cure durant 7 jours, puis faire une pause 7 jours et ainsi de suite… mais elle peut être prise en continu sans aucun risque. Cependant, de par son action sur le système immunitaire et certains équilibres physiologiques, une pause permettra à l’organisme d’en tirer un meilleur bénéfice.
La forme la plus courante est la prise en gélules mais il existe également des préparations en infusion associées le plus souvent à d’autres plantes pour un effet synergique de détente et bien-être.

Contre-indications :

Il n’existe pas de véritables contre-indications. Cependant, elle est déconseillée en cas de troubles bipolaires et par mesure de précaution aux femmes enceintes.

Chez les enfants ? Il n’y a pas de toxicité de la part de la rhodiola par rapport à l’âge. Mais, du fait de ses propriétés, une cure n’est cohérente qu’à partir de la puberté.

Pour les femmes allaitante, la seule raison pour laquelle elle est souvent déconseillée, c’est qu’elle donne un goût amer au lait maternel.

Interactions médicamenteuses
: Du fait de son action puissante à la fois sur le systèmes immunitaire, hormonal et nerveux, les médicaments agissant sur ces mêmes systèmes peuvent être contrariés. Elle est donc déconseillée dans le cas de greffe d’organe, multithérapie anti-HIV, traitement hormonal spécifique en préparation à une FIV par exemple… Le mieux est d’en parler avec votre médecin traitant.

Effets secondaires :

Aucun effet secondaire connu en respectant le dosage recommandé. La rhodiola est une plante sécuritaire.

 

EXEMPLES D’ASSOCIATIONS DE LA RHODIOLA AVEC D’AUTRES PLANTES

 

. Grande fatigue, surmenage : rhodiola + éleuthérocoque

. Sport : rhodiola + éleuthérocoque ou rhodiola + spiruline (entrainement) – rhodiola + ginseng (performance)

. Mémoire :  rhodiola + éleuthérocoque + bacopa  (tous âges) – rhodiola + ginkgo (senior) – rhodiola + gelée royale (étudiant)

. Immunité : rhodiola + probiotiques

. Anxiété, déprime, sommeil : rhodiola + griffonia ou rhodiola + millepertuis

. Fertilité : rhodiola + maca

 

Comme vous aurez pu le constater la Rhodiola Rosea est véritablement une plante aux mille et une vertus… à vous de savoir l’utiliser à bon escient.
Il ne s’agit que de conseils pour des personnes ne présentant aucune pathologie grave ou sévère et ne vous dispense pas d’un avis médical si nécessaire.

 

 

Site CL Diététique

 

nunc odio tristique vel, efficitur. id ut diam

Pin It on Pinterest